Un projet de décret, pris en application de la loi relative à diverses dispositions liées à la crise sanitaire, à d’autres mesures urgentes (en attente de publication au JO), fixe, à compter du 1er juin 2020, le taux horaire ...

Cet article est réservé aux abonnés adhérents Déjà abonné adhérent ? Je me connecte Je souhaite devenir abonné adhérent ? Je m’inscris