La signature de cette convention entre Prism’emploi et la Délégation à la sécurité routière concrétise l’engagement de la branche d’agir toujours plus efficacement et de façon coordonnée en faveur de la sécurité des salariés intérimaires et permanents.

 

Prism'emploi s'engage pour la sécurité routière de ses salariés

macaron-dsr

En 2020, 356 personnes ont été tuées lors d'un déplacement lié au travail et près de 17 000 accidents ont impliqué un usager en trajet domicile - travail ou en trajet professionnel. Cela représente 14 % de la mortalité routière dans son ensemble. Aux souffrances physiques et morales, souvent irréparables, viennent s'ajouter un coût pour les entreprises et la société avec 4,1 millions de journées de travail perdues tous les ans. En moyenne, ce sont 77 jours d'arrêt pour une victime d'un accident de la route en lien avec le travail.

affiche-dsr

   

Selon Marie Gautier-Melleray, Déléguée interministérielle à la sécurité routière, « La Sécurité routière juge essentiel l’engagement des entreprises et des institutions pour éviter les accidents de leurs collaborateurs sur la route. L’insécurité routière est, encore aujourd’hui, la première cause d’accidents mortels au travail. La concrétisation de conventions telles que celle signée ce jour avec Prism'emploi illustre un engagement fort et réciproque pour poursuivre la prévention en terme de sécurité de tous sur la route, quel que soit son mode de déplacement ».

 

Découvrez les engagements de Prism'emploi en vidéo

 

En savoir plus