Vigie media du 10 au 14 janvier 2022

  

L'humeur globale

Les médias continuent à relayer la pression subie par les agences d’emploi pour fournir des candidats aux entreprises mises en difficultés par les absences causées par le Covid. La semaine est également marquée par l’adoption définitive, après une navette parlementaire mouvementée, du projet de loi sur le pass vaccinal.

 

Ce qu'il faut retenir cette semaine

L’actualité de Prism’emploi

  • Prism’emploi a diffusé en début de semaine le baromètre de l’emploi intérimaire du mois de novembre 2021, relayé par la presse nationale et régionale, notamment par Liaisons sociales. 

  

I. Actualités économiques

A) Bilan et perspectives

1. Arrêts maladie pour Covid-19 : les agences d'intérim ont du mal à suivre face à "une demande énorme"

Conséquence de cette cinquième vague de Covid-19 : avec le variant Omicron, les arrêts maladie se multiplient dans les entreprises. Les agences d'intérim, qui tournent à plein régime en ce début d'année, ne sont pas épargnées. Franceinfo, 13 janvier


2. Tensions de recrutement : un mal qui vient de loin

Le 24 septembre, Jean Castex, Premier ministre, a saisi le Conseil économique, social et environnemental des tensions en matière de recrutement et le manque de main-d'œuvre dans certains secteurs. L’assemblée a présenté ce mercredi un projet d’avis rapporté par Pierre-Olivier Ruchenstain, membre du groupe entreprises du Cese et directeur général de la Fepem. L’Opinion, 13 janvier


3. Covid : l'activité économique résiste en France malgré Omicron

Malgré la propagation rapide du variant Omicron, l'activité a continué de progresser en décembre et s'est stabilisée en janvier selon la dernière enquête de conjoncture de la Banque de France publiée ce mardi. Un ralentissement est toutefois perceptible dans le secteur de l'hébergement-restauration. Les Echos, 12 janvier


4. La désindustrialisation a pesé sur la productivité, selon une étude

La désindustrialisation pèse négativement sur la productivité depuis le début des années 2000, selon une note, publiée jeudi, de France Stratégie, qui a étudié ce phénomène dans plusieurs pays. Plus généralement, la croissance de la productivité a ralenti depuis le début des années 2000, à la fois par «épuisement des gains de productivité à l'intérieur des secteurs» et par «déplacement» des emplois vers les services, où la productivité est traditionnellement plus faible, concluent les auteurs de cette étude. Le Figaro, 14 janvier

 

 


B) Projections et propositions d’acteurs

1. Dialogue social : passe d'armes sur le bilan des ordonnances travail de Macron

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, affirme que la mise en place des CSE a appauvri la négociation et les moyens des représentants du personnel. Constat faible et contradictoire, défend l'ancien directeur de cabinet de Muriel Pénicaud, Antoine Foucher. Les Echos, 10 janvier


2. Classement du Covid en maladie professionnelle : la CFDT dénonce "un manque de considération"

Le 30 décembre 2021, le Conseil d’État a débouté les associations de victimes du Covid et la CFDT de leur demande d'annulation du décret du 14 septembre 2020. Ce texte a limité la reconnaissance du Covid en maladie professionnelle aux seuls soignants ayant eu besoin d'une oxygénothérapie ou de toute autre forme d'assistance ventilatoire. ActuelRH, 14 janvier


3. Présidentielle 2022 : sur le social, les candidats développent leurs mesures pour réduire « l’archipélisation de la pauvreté »

De gauche comme de droite, les participants à la table ronde organisée par la Fédération des acteurs de la solidarité ont dénoncé les mesures de M. Macron, notamment la baisse des APL, mais ont aussi affiché leurs divergences. Le Monde, 10 janvier

 


II. Actualités politiques et règlementaires

1. Projet de loi sur le pass vaccinal : les apports du Sénat, les points d’achoppement en CMP

Hier après-midi, la commission mixte paritaire a échoué à trouver un accord sur le texte voté par le Sénat mercredi soir. Le projet de loi est donc retourné en commissions des lois puis ira en séance publique. En attendant les prochains épisodes de ce feuilleton parlementaire, voici une synthèse des apports du Sénat sur le texte et des points d’achoppement qui ont fait échouer la CMP. ActuelRH, 14 janvier


2. Télétravail : le gouvernement veut maintenir une sanction contre les employeurs récalcitrants

Dans le projet de loi sur le pass vaccinal, l’amendement sur une amende financière avait été supprimé par les sénateurs à majorité LR. Alors que le texte repart pour un second tour au Parlement, le gouvernement compte réintroduire le principe d’une sanction. Devant le feu des sénateurs de droite, mercredi, la ministre du Travail Élisabeth Borne s’est retrouvée bien seule pour défendre la mesure des sanctions financières pour les entreprises récalcitrantes au télétravail. Le Parisien, 14 janvier


3. Travailleurs des plateformes : élections professionnelles du 9 au 16 mai

Les élections des représentants des travailleurs des plateformes, qui doivent permettre aux VTC et aux livreurs de désigner leurs partenaires sociaux, auront lieu du 9 au 16 mai, selon un arrêté publié jeudi au Journal Officiel. Le Figaro, 14 janvier

 


III. Tribune

1. L'intérim n'est plus le contrat précaire que vous croyez !

Le contrat intérimaire a longtemps souffert - et souffre encore parfois - d'une image négative : précarité, pénibilité, manque de considération. Pourtant, selon Emilie Legoff, directrice de la start-up Troops, les entreprises françaises et les jeunes générations sont de plus en plus demandeuses de ce type de contrat de travail. Les Echos Start, 13 janvier