Pour rappel, l’ordonnance n° 2020-386 du 1er avril 2020 (article 2) adaptant les conditions d'exercice des missions des services de santé au travail à l'urgence sanitaire, prévoit que le médecin du travail peut prescrire et renouveler un arrêt de ...

Cet article est réservé aux abonnés adhérents Déjà abonné adhérent ? Je me connecte Je souhaite devenir abonné adhérent ? Je m’inscris