Les jeunes, en particulier ceux peu ou pas qualifiés, font partie des publics les plus vulnérables sur le marché de l’emploi.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le taux de chômage des moins de 25 ans est en 2015 de 24,1 %1. Un sujet prioritaire pour les acteurs de la région qui se mobilisent pleinement en faveur de l’emploi des jeunes.

Cet accord régional concrétise la volonté du représentant de l’Etat, de Prism’emploi, du FAF.TT, l’OPCA de la branche du travail temporaire et de l’Association Régionale des Missions Locales de mutualiser leur savoir-faire pour encourager la mise à l’emploi des jeunes éloignés du marché du travail.

   

CHIFFRES CLES

  • Près de 60 000 jeunes de moins de 25 ans sont demandeurs d’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur2
  • 64 % des jeunes perçoivent le travail temporaire comme « un bon moyen pour construire leur parcours professionnel »3

 

Les partenaires se sont fixés cinq objectifs opérationnels :

  • Améliorer les opportunités d’accès à l’emploi durable des jeunes accompagnés par les Missions Locales ||
  • Mobiliser les missions d’intérim pour permettre à des jeunes d’accéder à de premières expériences professionnelles et d’acquérir ainsi des compétences professionnelles en vue de construire leur parcours ||
  • Renforcer la qualification des jeunes intérimaires pour répondre aux besoins en ressources des entreprises en lien avec les perspectives d’emploi du territoire ||
  • Assurer la continuité des parcours professionnels des jeunes en prenant en compte les freins périphériques à leur accès à l’emploi (logement, mobilité, garde d’enfants, mutuelle, etc.) ||
  • Contribuer à l’expérimentation de la Garantie jeunes en articulant la démarche « Mission Jeunes » avec celle de la Garantie Jeunes.

Cet accord est une déclinaison de l’accord-cadre national signé le 4 juin 2014 par l’Etat, Prism’emploi et l’Union Nationale des Missions Locales.

1Eurostat 2015
2Insee 2015
3Prism’emploi-OpinionWay – mars 2015