Compte tenu du contexte sanitaire qui demeure fragile, une ordonnance du 21 décembre 2020 prolonge un certain nombre de mesures transitoires concernant l’activité partielle pour l’année 2021. Notamment, le décret du 24 décembre 2020, diffère au 1er février ...

Cet article est réservé aux abonnés adhérents Déjà abonné adhérent ? Je me connecte Je souhaite devenir abonné adhérent ? Je m’inscris