Deux secteurs du tertiaire connaissent une accélération ce mois-ci : avec +17,4% en novembre, le développement de l’intérim dans les transports et la logistique se situe au-dessus de la tendance d’octobre (14,8%). Les services sont également plus dynamiques en novembre avec +6,2% qu’en octobre (5,9%).

Les créations d’emplois ont été un peu moins soutenues en novembre dans les secteurs suivants :

  • +9,5% dans l’industrie après 11% en octobre,
  • +3,6% dans le commerce après 4,6% en octobre,
  • +2,6% dans le BTP après 3,9% en octobre.

Toutes les catégories professionnelles bénéficient de cette amélioration. Le développement de l’emploi intérimaire a été favorable aux cadres et professions intermédiaires (+13,5%) et aux ouvriers non qualifiés (+10%).

La région Bourgogne Franche-Comté avec +18,8% se détache nettement de la moyenne. A l’opposé, la Normandie avec +4,2% connait une progression plus modeste en raison d’un ralentissement dans les secteurs du BTP et du commerce.

L'ensemble des secteurs en croissance

L'emploi intérimaire progresse dans l’ensemble des secteurs : les transports (+17,4 %), l’industrie (+9,5 %), les services (+6,2 %), le commerce (+3,6 %) et le BTP (+2,6 %).

Toutes les qualifications en hausse

 L'emploi intérimaire se développe chez les cadres et professions intermédiaires (+13,5 %), les ouvriers non qualifiés (+10,0 %), les employés (+8,4 %) et les ouvriers qualifiés (+5,4 %).

Toutes les régions en hausse

Les régions où les effectifs intérimaires augmentent le plus sont : Bourgogne-Franche-Comté (+18,8 %), Bretagne (+13,0 %), Grand Est (+12,4 %), Nouvelle-Aquitaine (+11,2 %), Centre-Val de Loire (+9,8 %), Pays-de-la-Loire (+8,4 %) et Auvergne Rhône-Alpes (+8,2 %).