Préambule

Le secteur des Travaux Publics représente depuis plusieurs années l'un des secteurs où l'emploi se développe le plus intensément, tout en rencontrant des difficultés de recrutement.

Les entreprises de travail temporaire (ETT) apportent à cette activité sensible à la conjoncture, la souplesse, la réactivité et la flexibilité nécessaires au développement économique des entreprises de travaux publics.

C'est dans ce contexte que la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) et les Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi (PRISME) s'engagent afin de définir les conditions d’un partenariat permettant à la fois de reconnaître la spécificité de la relation qui se noue lors de la prestation de travail temporaire et de faciliter les échanges entre les entreprises de travail temporaire et les entreprises du secteur des Travaux Publics.

La FNTP et le PRISME conviennent qu'un véritable partenariat doit se nouer entre l'entreprise de travail temporaire et l’entreprise utilisatrice afin d'offrir les garanties d'un dialogue constructif permettant d'assurer une connaissance mutuelle des deux partenaires, une implication partagée à tous les stades de la mise à disposition de personnel intérimaire, et d'intégrer la prévention des risques professionnels à chaque étape de cette mise à disposition.

La FNTP et le PRISME affirment notamment la nécessité d'assurer au salarié intérimaire, pendant sa mission, les mêmes conditions de travail, de santé et de sécurité que les salariés de l'entreprise utilisatrice (EU), notamment en ce qui concerne leur accueil et leur intégration sur le chantier.

Les parties signataires conviennent que la prévention des risques professionnels doit être une composante de la politique de recours au travail temporaire et doit être valorisée à ce titre.

Afin d'atteindre ces objectifs, les parties signataires invitent les entreprises à suivre les recommandations énoncées dans la présente Charte de partenariat.