Publié le 07 mars 2019

L'Esmae de l'Ile de la Réunion lance sa 1ère promotion pour former de futurs "Consultants recrutement", un métier essentiel au sein des agences d'emploi !

    

Les origines du projet de ESMAE Réunion

Les professionnels du recrutement et de l’intérim, représentés par leur organisation professionnelle Prism’emploi, ont permis à la CCI Réunion de cerner les enjeux du secteur de l’intérim à l’Ile de la Réunion.

Parmi ces enjeux figure la loi de cohésion sociale du 18 Janvier 2015. Cette loi a élargi le champ d’action des agences d’intérim, leur donnant la possibilité d’exercer, conjointement au travail temporaire, une activité de recrutement CDD, CDI pour le compte d’entreprises clientes. Les agences se sont ainsi spécialisées afin de mieux répondre aux attentes de leurs salariés et de leurs entreprises clientes. Les services proposés sont de plus en plus personnalisés et diversifiés (recrutement, formation, services en ressources humaines…), ce qui justifie le changement d’appellation d’agence d’intérim en agence d’emploi. De plus, depuis 2014, les agences d’emploi proposent une nouvelle prestation : le CDI intérimaire. L’agence d’emploi délègue un intérimaire qu’elle emploie en CDI auprès d’une entreprise. Le CDI intérimaire permet ainsi de répondre au besoin de flexibilité de l’entreprise et de sécurisation du salarié. C’est une innovation sociale qui constitue un véritable tremplin vers l’emploi : 67% des ruptures de CDII sont suivies d’une embauche en CDI au sein de l’entreprise utilisatrice . Ce dispositif, désormais bien ancré sur le marché du travail, séduit les intérimaires : 77% des personnes ayant signé un CDII se déclarent satisfaites de leur expérience .
En juillet 2018, le CDI intérimaire est pérennisé par le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». L’inscription dans le code du travail français du CDII constitue une étape décisive dans la reconnaissance de ce nouveau contrat qui garantit une sécurité d’emploi aux salariés intérimaires tout en contribuant à l’emploi durable.
A fin janvier 2018, 53 750 CDI intérimaires ont été conclus au niveau national, depuis la mise en œuvre du dispositif.

Cette évolution du champ d’activité des agences d’emploi a ainsi généré un besoin en personnel qualifié sur le métier de consultant recrutement.

   

Un rôle essentiel

Pivot central des agences d’emploi, le consultant recrutement exerce une double mission de conseil :

  • Auprès des entreprises, il travaille en collaboration avec les Directions de PME et les conseille en matière de Gestion des Ressources Humaines et de recrutement des collaborateurs.
  • Auprès des candidats en recherche d’un emploi permanent ou temporaire, il les accompagne pour mettre leur profil en adéquation avec les secteurs qui recrutent. Il organise leur placement en entreprise et leur suivi. Il peut également réaliser un bilan des compétences et prescrire des actions de formation.

     

Le besoin en personnel qualifié sur ce métier était non satisfait localement.

   

Pour cette raison, Prism’emploi a sollicité la CCI Réunion pour ouvrir à l’Ile de la Réunion, un établissement ESMAE proposant une formation "consultant recrutement", sur le dispositif de l’alternance.