Publié le 15 novembre 2019

À l’occasion de la réunion de Prism’emploi (Professionnels du recrutement et de l’intérim) le 12 novembre à Cayenne, les adhérents de la Guyane ont élu Marie-Cécile Gravier au poste de Présidente régionale.

Marie-Cécile Gravier élue à la tête de Prism’emploi Guyane

  

À l’occasion de la réunion de Prism’emploi (Professionnels du recrutement et de l’intérim) le 12 novembre à Cayenne, les adhérents de la Guyane ont élu Marie-Cécile Gravier au poste de Présidente régionale.

Le travail temporaire en Guyane regroupe 21 agences et compte 1 800 emplois en équivalent temps plein1, soit 6 000 salariés intérimaires employés chaque année.

La tendance en Guyane pour 2019 est caractérisée par une baisse (- 5,8 %).
Cette situation est en ligne avec la moyenne nationale (-5,0 %).
Le BTP est sur-représenté en Guyane avec 45 % (contre 19 % au niveau national) et il enregistre une baisse de 17 %.
Le secteur industriel est, lui, sous-représenté en Guyane : 17% contre 39 % au niveau national et est en baisse de - 20 %.
Enfin le secteur tertiaire, avec une croissance de 20 %, reste très dynamique en Guyane.

Acteur majeur du marché du travail, les 10 000 agences d’emploi réparties à travers le pays ont réalisé en 2018 plus de 100 000 recrutements pour le compte d’entreprises en vue d’une embauche en CDI ou en CDD.
Au niveau national, l’emploi intérimaire est en baisse de 6,7 % en septembre 2019, par rapport à la même période de l’année précédente, tout en restant à un niveau historiquement élevé.

  

   

1 Source : DARES, à partir des relevés mensuels de contrats des entreprises de travail temporaire.