Publié le 19 mai 2017

Le 19 mai, les acteurs publics et privés de l’emploi de la région Grand Est démontrent leur engagement pour améliorer la situation des jeunes sur le marché du travail. En effet, les jeunes représentent 17,1%1 des demandeurs d’emploi dans la région contre 16,6% à l’échelon national. 

   

Prism’emploi avec ses organismes de branche, le FAF.TT et le Fastt, en partenariat avec la ville de Strasbourg, l’Eurométropole, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, la Maison de l’emploi, Pôle emploi, Cap emploi, la Mission Locale Pour l’Emploi de Strasbourg, celle de Schlitigheim et l’Apec organise la 3ème édition des Intérim Job Days, un salon de recrutement dédié prioritairement aux jeunes demandeurs d’emploi de moins de 26 ans. A cette occasion, une convention « Mission jeunes » est signée entre 11 agences d’emploi et la mission locale de Strasbourg, inscrivant dans le temps cette mobilisation en faveur des jeunes demandeurs d’emploi. Il est en effet urgent d’agir pour aider ces derniers à s’insérer dans le monde de l’emploi et à construire durablement leur parcours professionnel.

   

UN PRINCIPE ORIGINAL

Pour la 3ème année, le salon des Intérim Job Days revient à Strasbourg. Ce salon de recrutement dédié à l’intérim est destiné en priorité aux jeunes demandeurs d’emploi de moins de 26 ans. Il a ainsi vocation à faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi. Pour y parvenir, les acteurs de l’emploi, privés et publics, se mobilisent et unissent leurs savoir-faire.

Cet événement repose sur un principe inédit. Les jeunes dont les qualifications et les compétences sont les plus en adéquation avec les offres d’emploi proposées le jour J sont identifiés en amont par les partenaires et encouragés à rencontrer les agences d’emploi présentes sur le salon. Cette année, près de 250 offres d’emploi sont proposées par 19 enseignes du bassin strasbourgeois présentes Place Kléber.

UN SALON QUI A FAIT SES PREUVES EN MATIÈRE D'INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES

La quasi-totalité des 118 jeunes suivis depuis l’édition 2015 sont actuellement en emploi. 79 jeunes ont bénéficié d’une insertion directe sur le marché de l’emploi suite à leur participation au salon. 39 autres ont reçu un soutien supplémentaire de la part de la Maison de l’emploi de Strasbourg. Suite à cet accompagnement personnalisé, composé d’ateliers, de parrainage et de conseils, la majorité d’entre eux a obtenu un emploi.

 

UNE CONVENTION MISSION JEUNES SIGNÉE ENTRE 11 AGENCES D'EMPLOI ET LA MISSION LOCALE DE STRASBOURG

Cet événement illustre la mobilisation de la branche du travail temporaire pour améliorer la situation des jeunes sur le marché de l’emploi. Cette convention s’inscrit dans le déploiement local d’une initiative nationale de Prism’emploi, la DGEFP (Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle) et l’Union nationale des missions locales, signée en juin 2014. Elle avait déjà fait l’objet d’une première déclinaison régionale en Alsace courant 2015.

La Mission locale de Strasbourg et les 11 agences d’emploi signataires s’engagent à mutualiser leurs compétences pour encourager la mise à l’emploi des jeunes éloignés du marché du travail.

Les partenaires se sont fixés cinq objectifs opérationnels :

  • Améliorer les opportunités d’accès à l’emploi durable des jeunes accompagnés par les Missions Locales ;
  • Mobiliser les missions d’intérim pour permettre à des jeunes d’accéder à de premières expériences professionnelles et d’acquérir ainsi des compétences professionnelles en vue de construire leur parcours ;
  • Renforcer la qualification des jeunes intérimaires pour répondre aux besoins en ressources des entreprises en lien avec les perspectives d’emploi du territoire ;
  • Assurer la continuité des parcours professionnels des jeunes en prenant en compte les freins périphériques à leur accès à l’emploi (logement, mobilité, garde d’enfants, mutuelle, etc.) ;
  • Contribuer à l’expérimentation de la Garantie jeunes en l’articulant avec la démarche « Mission Jeunes ».

     

CHIFFRES CLES2

  • 52 375 jeunes demandeurs d’emploi en Grand-Est
  • Les jeunes de moins de 26 ans représentent 17,1% des demandeurs d’emploi dans la région Grand Est1
  • 69% des jeunes considèrent l’intérim comme un bon moyen de construire son parcours professionnel (« Les Jeunes et l’emploi », baromètre Prism’emploi-OpinionWay, édition 2017)
  • 1 jeune sur 4 a déjà travaillé en intérim (idem)
  • 675 agences d’emploi en région Grand-Est
  • +4,1% : progression de l’emploi intérimaire en mars 2017 en région Grand-Est (vs. mars 2016)
  • +27,2% : hausse du secteur BTP
  • +14,0% : hausse du secteur des transports

   

1Source Pôle emploi (mars 2017)
2Source DARES et Prism’emploi

   

   

PRISM’EMPLOI PRÉSENTE SON MANIFESTE POUR ALLER PLUS LOIN

Enfin, à l’occasion de cet événement, Prism’emploi a tenu à rappeler les propositions principales de son Manifeste « Pour en finir avec les rigidités et les défaillances du marché du travail » publié fin 2016.

Face à l’éclatement des formes d’emploi, de multiples contrats ont vu le jour pour aboutir à une situation complexe qui ne satisfait aujourd’hui ni les salariés, ni les entreprises. Fort de ces constats, Prism’emploi livre une réflexion pour refonder les rapports de travail, faire émerger de nouveaux équilibres entre actifs et employeurs et revitaliser le contrat social. Au cœur de cette réflexion, la flexisécurité, qui permet de concilier les exigences de souplesse des entreprises et le besoin de sécurité des salariés, avant tout liée au développement de leur employabilité.