Publié le 06 mars 2018

Ce mardi 6 mars, la Fédération des entrepreneurs et artisans BTP74, Prism’emploi Auvergne-Rhône-Alpes et le FAF.TT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire) ont présenté une action collective visant à former des salariés intérimaires dans leur montée en compétences pour accéder au métier de coffreurs bancheurs et ainsi lutter contre la pénurie de main d’œuvre qualifiée sur le territoire.

LA HAUTE-SAVOIE TOUCHÉE PAR UNE PÉNURIE DE MACONS QUALIFIÉS

Le département de Haute-Savoie fait face à un manque de main d’œuvre dans le secteur de la maçonnerie. Candidats non formés, des profils intéressants qui partent aux frontières suisses, autant d’éléments qui impactent le territoire et le développement de l’activité économique. C’est pour remédier à cette situation que les entreprises de maçonnerie et du travail temporaire ont engagé une action collective inédite en partenariat avec le FAF.TT pour former de nouveaux profils au métier de coffreur bancheur.

    

UNE ACTION COLLECTIVE DE FORMATION AU SERVICE DE L’EMPLOI

Cette action, en préparation depuis plus d’un an, a pu être mise en place grâce à l’investissement de la Section Maçonnerie de BTP74, intégrée à la Fédération des entrepreneurs et artisans BTP74, Prism’emploi Auvergne-Rhône-Alpes et le FAF.TT. Ces 3 acteurs, par leurs expertises et leurs connaissances des marchés et bassins d’emplois ont travaillé conjointement pour définir le cadre de cette action visant à former des salariés intérimaires au métier de coffreur bancheur.

En partenariat avec la Base 74 RU de Rumilly, plateforme de formation, les salariés intérimaires sélectionnés en fin d’année 2017, suivent depuis janvier 2018 une formation de maçon de 261 heures pour monter en compétences et intégrer par la suite une entreprise.

   

L’enjeu de cette action est également d’investir les entreprises du territoire. En effet, suite à leur cycle de formation, les salariés intérimaires seront intégrés à compter du mois d’avril au sein d’entreprises régionales de maçonnerie pour une durée minimum de 6 mois.

    

Cet engagement s’inscrit dans une démarche collective destinée à redynamiser un secteur en pénurie de main d’œuvre tout en sécurisant les parcours professionnels des salariés intérimaires.

     

« Cette action collective de formation va permettre à la maçonnerie de se relancer sur le territoire. Les candidats qui sont actuellement formés pourront alors intégrer des entreprises et contribuer au développement économique de la région » déclare Jean-Marc Bovagne, Président de la Section Maçonnerie de BTP74.

   

« L’une des missions du travail temporaire est de préparer les actifs à de nouveaux métiers pour les aider à se construire professionnellement et accéder à des emplois plus pérennes. Cette action collective s’inscrit parfaitement dans cet objectif. Elle est aussi l’occasion de rappeler que l’intérim a investi 380 millions d’euros dans la formation en 2016, soit 250 000 salariés intérimaires ayant bénéficié d’une formation » précise Philipe Giraud, Président Prism’emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

   

« Le FAF.TT est heureux de s’engager dans cette action collective qui contribue à la fois à la formation des salariés intérimaires mais également au développement économique d’un territoire. Grâce à leurs heures de formation, les salariés intérimaires pourront par la suite prétendre à de nouveaux emplois » déclare quant à elle Valérie Blanchard, Déléguée Territoriale Région Rhône-Alpes FAF.TT.

    

CHIFFRES CLÉS

  • 261 heures de formation
  • 12 salariés intérimaires formés au métier de coffreur bancheur
  • 6 ETT régionales investies
  • Une dizaine d’entreprises du bâtiment engagée