Publié le 13 février 2019

Engagée depuis le mois de mai 2018, la négociation en faveur de l’emploi durable dans la branche du travail temporaire aboutit à la signature d’un accord, visant à développer le recours au CDI intérimaire et allonger les durées d’emploi des salariés intérimaires, notamment par le développement de leurs compétences.

  

Signé par 4 organisations syndicales de salariés, la CFDT, la CFTC, la CGC et l’UNSA, cet accord s’inscrit dans le prolongement d’un dialogue social de branche constructif et loyal, visant à sécuriser les parcours des salariés et développer le statut social du salarié intérimaire.

Les partenaires sociaux ont examiné d’une part le recours aux contrats courts pour les salariés permanents des agences d’emploi et d’autre part, ceux des salariés intérimaires mis à disposition des entreprises clientes.

Cette signature démontre, une fois encore, la capacité de la branche à innover et à coconstruire des solutions adaptées aux besoins des intérimaires et des publics les plus fragiles, jeunes sans qualification, seniors, salariés en situation de handicap et salariés à faible niveau de qualification.

  

Lire le communiqué de presse