Publié le 12 septembre 2018

Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de l’Emploi, Estelle Meyer, Présidente de Prism' emploi Grand Est et Florence Heitz, déléguée interrégionale Est du FAF TT, ont signé la convention cadre de partenariat sur le travail temporaire, ce mardi 11 septembre 2018 à la Maison de la Région à Strasbourg. Cette Convention vise à promouvoir les métiers, rationnaliser l'utilisation de l'ensemble des moyens existants, anticiper les besoins en compétences, ajuster au mieux l'offre de formation et concourir à l'effort global d'élévation du niveau de qualification pour favoriser l'insertion professionnelle et l'égalité des chances.

 "Cet accord illustre et renforce la relation constructive et les objectifs partagés, au bénéfice de nos citoyens et de nos entreprises, pour lesquels la Région et ses partenaires des secteurs professionnels se sont engagés."  déclare Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de l’Emploi.

"En Région Grand Est, plus de 696 agences d’emploi œuvrent au quotidien pour accompagner 60 395 salariés intérimaires en équivalent temps plein soit plus de 200 000 salariés intérimaires.Ce maillage territorial permet aux agences d’emploi d’appréhender avec précision les besoins en compétences des entreprises locales et de mettre en place des dispositifs qui répondent aux spécificités des entreprises et du territoire, en partenariat avec les acteurs publics" déclare Estelle Meyer, Présidente Prism'emploi Grand Est.

« Le FAF.TT et le Conseil Régional Grand Est partagent une même volonté d’accompagnement et de formation des demandeurs d’emploi et des intérimaires dans une logique de sécurisation des parcours. Des actions communes sont régulièrement mises en œuvre par nos équipes respectives et les agences d’emploi afin de répondre au mieux aux enjeux et besoins des bassins d’emploi. Cette convention cadre représente la formalisation de ce partenariat avec le Conseil Régional Grand Est et la volonté partagée de le renforcer et le suivre » explique Florence Heitz, Déléguée interrégionale Est du FAF.TT.